COMIQUE ?… Cours accélérés d'Economie du vénérable professeur René-Louis Baron




http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9-Louis_Baron
Free-lifers, Frugalistes, Ralentisseurs, Survivalistes, Simple-Lifers…autant de courants anti-consommation, de plus en plus suivis par la population jeune aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande (classes moyenne et supérieure). La société chinoise s’engouffre avec vitalité dans la société de consommation quand de plus en plus d’occidentaux réflechissent à comment consommer mieux et moins, et inventent le ” Buy Nothing Day”…
===
Fondateur et vice-préseident de “Tourisme et Loisirs Expansion S.A.” (Années 70, Villages de vacances CAP SUD (Corse et Ardêche) ), René-Louis Baron a choisi de ne pas “se baigner à côté du bain” et d’oser vivre la vie qu’il souhaitait depuis longtemps !
A partir de 1978, il a échangé son “trois pièces-cravate” contre une tenue plus fantaisiste d’auteur-compositeur-interprète et de semeur de rêves…
===
Dans les années 80, il réussit le tour de force d’être invité sur 50 TV de l’époque. Il chante dans de nombreux cabarets, grands hôtels, café-théâtres et salles de spectacles culturels…
Le “Don Camilo” (+ de 600 passages) avec Michel LEBB, Jack Hammer (The platters), etc.
– “Palais des Sports” (110 représentation dans “Les Misérables” (m.e.s. Robert Hossein) où il chante les musiques de C.M.Schönberg.
– “Olympia” (trois américaines dont une de 50mn avec standing ovation en première partie de Michel Ypar)
– “Palais de la Mutualité” en américaine de Lenny Escudero
– “La Boulangerie des Tuileries” (avec les “encore inconnus” Patrick Sébastien,Yogi Coudoux, Garcimore, etc.)
– “Le Caf’Conce de Simone Raton” – Rue de Montreuil (+ de 500 concerts d’une heure)
– “Le Tir-Bouchon” à Montmartre
– “Chez ma Cousine” (D°)
– “Le Lapin Agile” (D°)
– “Les Petits Pavés”
– “Les Ecrivains”
– “Chez Roger de Paris” (2 années, 7j/7))
– “La Villa d’Este” (+ de 150 passages) avec Jean Constantin, Jacques Baudoin, Mouloudji, etc.
– “Le Rocambole” avec les vedettes du Paradis Latin
– “Le Rochambeau” rue de la Boétie
– “Le Concorde-Lafayette” (le plus souvent pour les touristes japonais)
– “Le Trianon-Palace” à Versailles
– “Le Méridien-Etoile”
– “Le Méridien-Montparnasse”
– “Théâtre de l’OTAC à Papeete-Tahiti (Polynésie française)
– “Théâtre de Malakoff (Paris-Sud)
– “Théâtre Jean Vilar à Romans (Drôme-France)
– “Château du Lauraguet” (près de Toulouse)
– Etc.

Depuis l’age de 14 ans, Baron a gravi près de 3000 fois (multiplié par le nbr de marches) les marches d’une scène !
L’auteur-compositeur-interprète s’installe à Paris à l’âge de 34 ans (1978) et devient musicien professionnel (c.a.d. qu’il décide de ne vivre qu’avec ses cachets d’artiste non intermittant)…

Aujourd’hui, l’âge et l’expérience aidant; il fait des recherches en I.A.M. (Intelligence artificielle musicale)… Ses travaux sur :
www.realcomposer.com
www.medalcomposer.com
www.sculpturemusicale.com

source